Edward D'Hombre

Aller en bas

Edward D'Hombre

Message par Destin le Dim 17 Juin - 18:38



D'Hombre Edward / Le roi de Sainte Rosalie

Informations

  • Age : 34 ans
  • Sexe : Masculin
  • Genre : Masculin
  • Date de naissance : 27 mars 1984
  • Lieu de naissance : Clinique du soleil ; Sainte Rosalie
  • Nationnalité : Française
  • Langues parlés : Français ; Anglais d’Angleterre ; Anglais d'Amérique ; Mandarin ; Japonais ; Russe ; Allemand ; Espagnol
  • Logement : Manoir d'Hombre, quartier huppé, rue des pierreries
  • Travail : Entrepreneur, directeur du pensionnat Saint François, promoteur immobilier ; Maire de Sainte Rosalie. 
  • Avatar (Œuvre + Nom de Perso + Auteur) : Yuri!!! On Ice ; Victor Nikiforov ; Mitsurō Kubo et Sayo Yamamoto


Physique

  • Couleur et forme des cheveux : Argentés, lisses, volumineux et coupés courts
  • Couleur et forme des yeux : Couleur océan après une tempête
  • Couleur et type de peau : Il a la peau pâle et douce
  • Taille : 1m80
  • Corpulence : Fin et élancé
  • Démarche : Assurée
  • Voix : Rassurante
  • Odeur : Il sent le parfum haut de gamme et parfois l'encens qu'il utilise pour prier sa femme.
Mental

  • Aime : Ses sœurs, sa famille, le patinage, la randonnée, sa fille, le pensionnat, l'argent, les enfants, la musique classique, la cuisine russe, les belles histoires, les endroits typiques et familiaux, sainte Rosalie, le calme, être vivant, les grandes familles
  • N'aime pas :la mort, le meurtre, la souffrance, faire souffrir les autres, les LeParc, les machinations de sa famille, ce qui menace son confort ; ce qui menace ceux qu'il aime ; son beau-père
  • Ambition : Posséder TOUT Sainte Rosalie, hors-mis le restaurant de sa belle-sœur.
  • Rêve :Fonder un petit paradis parfait pour sa famille et ceux qu'il veut protéger
  • Rêve le plus commun : Anastasia presse une dernière fois ses lèvres contre les siennes, un large sourire illuminant son visage. Puis, d'un pas presque hésitant, elle se tourne vers la colline. Ses fins doigts clairs s'enroulent autour de la main de leur fille qui regarde sa mère, toute heureuse. Albin, Simon, Clara et Jane les suivent, tous aussi ravi. Edward ne bouge pas, confiant, appuyé contre le cadre de la porte. Il regarde sa femme pour la dernière fois, sans le savoir. Une distorsion dévore soudain l'espace qui les entoure. En un instant, il se retrouve dehors, son portable en main, dans le jardin du pensionnat, à observer Mollie Parker jouer avec sa mère et leur chien. Le téléphone sonne. Anastasia doit l'appeler... lui raconter... elle doit lui dire ce que les nouveaux pense de cette initiation, s'ils vont garder le bonus.
    « Monsieur Edward D'Hombre ? »
    Ce n'est pas elle. Il se tend de tout son être.
    « Oui ? »
    Le son se coupe. Le monde s'arrête. Le décors se fissure puis se brise comme une fenêtre qu'on martèle. Il se réveille.
  • Couleur préférée : Le bleu des yeux d'Anastasia
  • Vous travaillez très dur et vous êtes très concentré(e). On vous interrompt, quelle est votre réaction ? Edward relève la tête, interloqué, et prend une seconde pour écouter ce qu'on lui veut. Il avise ensuite de la pertinence de l'information. S'il juge qu'on l'a interrompu pour rien, il se peut qu'il soit froid et agressif.  
  • Vous êtes en retard mais quelqu'un vous demande de l'aider, que faites-vous ? Par principe, Edward s'arrête pour aider cette personne. Mais bon, de toute façon, Edward D'Hombre n'est jamais en retard : il décide du temps qui est idéal pour faire chaque chose.
  • Vous êtes en désaccord avec quelqu'un, votre réaction : Edward demande à ce qu'on serve du thé et il débat calmement, argument après argument.
  • Vous avez une chose prévue pour dans longtemps, mais ça vous prendra beaucoup de temps et vous n'êtes pas vraiment motivé(e). Quand vous en occupez-vous ? Le plus tôt sera le mieux : il pourrait avoir d'autre choses plus urgente à faire entre-temps.
  • Le bébé du voisin vous empêche de dormir. Votre réaction : Edward ferait des travaux chez lui pour une meilleure isolation. En attendant, ils s'équiperait simplement de bouchons d'oreille.


Citation(s) Inspirante(s)



« On nous apprend à compter les secondes, les minutes, les heures, les jours, les années… mais personne ne nous explique la valeur d’un instant. »
- Donato Carrisi -
« Aimez-moi ou détestez-moi les deux me conviennent, Si vous m’aimez, je serai toujours dans votre cœur Si vous me détestez je serai toujours dans votre esprit. »
- William Shakespear -
« Je crois bien que c’est ça le vrai amour : Avoir l’impression d’être dans sa vie, pas à côté. Au bon endroit. Ne pas avoir besoin de se forcer, de se tortiller pour plaire à l’autre, rester comme on est. »
- Katherine Pancol -
« Ce qui fait la nuit en nous peut laisser en nous les étoiles. »
- Victor Hugo -


Liens

  • Parlez-nous un peu de votre famille : J'appartiens à la grande famille D'Hombre. Que vous dire de plus ?
  • Parlez-nous de vos proches : Hum... Je connais toute la ville alors... il n'est pas chose aisée que de sélectionner une poignée de personne et les qualifier de proches... je pense commencer par Jeremiah, mon meilleur ami. Je dirais aussi Charlotte, évidemment, ma belle-soeur. Je ne dois pas oublier Mollie, la petite Mollie Parker, qui est comme une seconde fille pour moi. Oh ! Et sa grand-mère, Dorothé, la vieille lectrice, ma bonne vieille nounou ! Oui, j'adore Dorothé plus que la majorité des gens qui pensent m'entourer... Il y a aussi Simon Bouchet, un petit du pensionnat que j'ai pris d'affection le jour de l'accident. Dois-je compter Sylvelie, ma meilleure employée ? Sans doute. Je ne sais pas quoi vous dire d'autre ! J'ai de l'affection pour tous les habitants de cette ville, une affection différente pour chacun, mais de l'affection.  
  • Quelqu'un que vous connaissez déjà sur le forum ? Les PJD et les PNJ, évidemment ! Je connais toute la ville ! Mais... en tant que membres ? Tintallë Thalos, une ancienne pensionnaire et Charlotte DuLac, ma belle-soeur.
Donoew

  • Depuis quand êtes-vous un Donoew ? Depuis ma naissance
  • Comment l'êtes-vous devenu ? En venant au monde, pardis !
  • Code identification de votre personnage aux yeux rouges (facultatif) : FIE-004
  • Y a-t-il d'autre Donoew dans la famille, que vous connaissez ? Passez-donc voir le sujet sur ma famille !
  • Y a-t-il des Dolorey dans la famille, que vous connaissez ? Passez-donc voir le sujet sur ma famille !
  • Etes-vous conscient de votre particularité ? Oui
  • Si oui, depuis quand et comment l’avez-vous découvert ? Moi ? Depuis toujours, il me semble... mes parents m'en parle comme si ça avait commencé dés mes premiers jours...
  • Qui le sait ? Toute ma famille, Charlotte DuLac, la plupart des gens du pensionnat, les Parker, une bonne partie des DuLac... tous ceux qui savent pour les grandes familles s'en doutent.
  • Quel est/sont votre/vos type(s) ? Conjurant ; Passif
  • Décrivez votre pouvoir actuel avec ses limites : Je peux invoquer jusqu'à deux poupée à mon effigie, inanimée, de 30cm de haut. Elle respecte mes proportions actuelles et ma position lors de l'invocation. Elle apparaît forcément dans la paume de ma main droite. Il faut toujours que j'ai une poupée d'invoquée, ou une autre se générera automatiquement. Je peux varier la taille entre 10 et 30 cm.
  • Comment envisagez-vous de l’améliorer ? Enumérer chaque amélioration : Mystère et boule de gomme, le Destin ne révélera pas mes secrets !


Histoire

  • Comment êtes-vous arrivé(e) ici ? Le Destin, je pense... C'était écris, en tant que fils de Charles D'Hombre
  • Racontez-nous un peu votre histoire : Edward est né à Sainte Rosalie, comme sa grande sœur, comme son père, comme ses oncles, comme son grand-père et comme beaucoup d’autre D’Hombre. Au départ, Anatole, sa mère, ne voulait pas retourner là-bas pour la naissance de son fils. Seulement, l’insistance de son mari la poussa à plier et à retenter sa chance. Selon elle, la première fois, la ville avait semblé froide. A la naissance d’Edward pourtant, il lui sembla que les habitants redoublaient de chaleur, elle se sentait chez elle. C’est pour cette chaleur qu’elle resta un peu à Sainte Rosalie. Ainsi, Edward y vécut, la première année de sa vie. C’était un enfant de Sainte Rosalie, un vrai.
    A deux ans, il assista à l’entrée de sa sœur en primaire. La petite Ilia se vantait déjà de ses talents. Elle était si énergique, si insouciante. Elle était cette Ilia qu’il admirait déjà. A six ans, il la rejoint. A sept, il assista à son entrée au collège. Elle aimait, à l’époque, le trainer un peu partout pour le montrer à ses amies. Elle n’avait peur de rien. Les changements d’établissements dus à son pouvoir ne l’atteignaient jamais, elle était trop forte pour ça. Il aimait Paris, parce qu’il pouvait y retrouver de nombreux membres de sa famille. Mais il aimait mieux les vacances, à la campagne, où il se sentait comme dans une immense famille, une famille bien plus réelle que son nom.
    A onze ans, il entra au collège alors que sa sœur rejoignait le lycée. Lentement, elle s’éloignait. Elle sortait beaucoup et s’amusait de son don. Son père trouvait ça amusant, sa mère imprudent. Ses parents se disputaient de plus en plus, il souriait de moins en moins. Peu à peu, il se mettait à abhorrer la capitale, parce qu’il n’y retrouvait pas sa sœur, quand il avait besoin de soutient. Il n’en pouvait plus d’être enfermé chez lui alors que sa sœur fuyait le conflit. Alors, lentement, il s’inscrit à des activités loin de la maison. Il commença le ballet, puis il prit des cours de patinage. Comme ça, il avait une excuse pour rejoindre son paradis dès qu’il pouvait, pendant la saison froide. Naturellement, quand elle venait à Sainte Rosalie, il partageait la glace avec elle. Il avait beau avoir commencé plus tôt, il a longtemps été beaucoup moins calme et confiant qu’elle. C’était une part de son caractère : vivre à fond, ne pas se stresser, aimer tout ce qu’on a. A quatorze ans, il assista au départ de sa sœur à la fac. Elle était vraiment de plus en plus absente, de plus en plus loin. Il se sentait mal, il sentait qu’il la perdait. A l’époque, il apprenait à faire des figurines d’elle, pour combler ses absences toujours plus longues.
    A quinze ans, il rejoint le lycée. Il se faisait des amis rapidement et n’avait plus aucune difficulté à cacher son don. Beaucoup de filles commencèrent à lui tourner autour. De temps en temps, quand il avait l’occasion de la voir, Ilia le charriait avec ça. Elle le qualifiait de « tombeur ». Elle invoquait la grande beauté de ses yeux si particulier et riait de son rire enchanteur. La première qui l’intéressa fut Miriam. Ils avaient seize ans, c’était la fille d’un PDG assez fortuné. Elle se passionnait de musique et avait composé quelques morceaux pour qu’il patine dessus. Elle était tombée amoureuse de lui et il était tombé amoureux d’elle. Mais, un matin, en se réveillant, elle l’avait oublié. Il avait beau essayer de l’approcher, elle feignait de ne pas le connaître. Sur conseil de son père, il l’évita. La deuxième qui l’intéressa fut Angélique. Ils avaient seize ans, elle avait bientôt dix-sept. Elle aimait les chats, avait une voix d’ange et une plume de déesse. C’était une femme libre, forte, un électron libre. Il pensait sincèrement l’aimer comme elle pensait sincèrement l’aimer. Seulement, après un an, elle se découvrit un goût pour les femmes et décida de rompre pour ne pas lui faire de mal.
    A dix-sept ans, il assista au mariage précipité de sa sœur avec un Glowood, un garçon qu’il ne connaissait pas bien. Peu de temps après, il accueillit une petite sœur, venue au monde grâce à la thérapie de couple de ses parents : Umuane. Un mois plus tard, il accueillit Théodore Glowood, son neveu. Il commençait, à l’époque, à se demander s’il allait aussi passer sa vie avec un enfant d’une grande famille. Il se demandait si, au lieu d’avoir le monde comme champs des possibles, il devait se contenter des filles de son monde. La troisième fille qui l’intéressa était hors de portée : c’était Anastasia DuLac. Il n’avait que dix-sept ans et son BAC S en tête, mais il était assez grand pour savoir que les DuLac ne s’acoquinent qu’avec des Dolorey enfants de Dolorey. Et, bien qu’il soit un enfant de Dolorey, il n’était pas un Dolorey. Mais il tenta sa chance, parce que l’amour rend idiot.
    A dix-huit ans, il découvrit la fac. Il était plus libre, plus mature, plus détendu. Il parvint à voler un baiser à Anastasia, et un autre. Ils se rapprochèrent de plus en plus. Il l’aimait, il était fou d’amour pour elle. Elle finit par lui avouer qu’elle l’aimait aussi. Pour la première fois, il offrit son corps. Pour al première fois, elle offrit le siens. Ils se rapprochèrent encore, dans le plus grand secret. Elle désobéissait en se rapprochant toujours plus, il apprenait à connaître le bonheur. Il le cachait à Charles pour connaître la même douleur qu’elle, de devoir mentir à ses parents. Il rencontra son petit-frère, Bertrand, à un café. Il l’admira au premier regard. Sans doute comprendrait-il… Il rencontra ensuite sa petite-sœur, Charlotte, dans sa précieuse patinoire. Ils devinrent vite amis, et il comprit vraiment le poids du secret. Enfin, ce qui devait arriver arriva : trop de confiance (merci le dépistage), pas assez de méfiance et pouf ! Un petit habitant élu domicile dans le ventre d’Anastasia. Chose folle, à dix-huit ans et demi, elle lui demanda de le garder. Ils devaient se rendre à l’évidence : leur famille allait savoir.
    A dix-neuf ans, il devint donc père. Anastasia dut accoucher à Paris, faute de pouvoir aller à Sainte Rosalie si proche du terme (selon Charles). La petite était humaine et reçut le nom d’Helena. Edward décida de prendre des cours par correspondance pour se consacrer à sa femme (épousée rapidement) et à sa fille. Dés les premières vacances avec Charles, Anatole et Umuane, Anastasia tomba amoureuse de Sainte Rosalie. Et, tout naturellement, Charles leur offrit le manoir des D’Hombre en cadeau de mariage.
    A vingt et un an, Edward reçut le pensionnat de son père. Il commençait à connaître tout le monde et avait déjà gagné le respect de la majorité de la population. On l’appelait déjà « petit Seigneur de Sainte Rosalie ». Anastasia s’était fait une place aussi, une excellente place : tout le monde l’aimait. Helena s’intégra vite au milieu des autres enfants et se fit très rapidement une grande amie : Nora McRend. Edward nageait dans le bonheur, avec toute sa petite famille.
    A vingt-quatre ans, il devint, pour la première fois, maire de Sainte Rosalie. Anastasia aurait pu devenir son adjointe, peut-être même maire elle-aussi, mais elle ne s’intéressait pas à la politique. Ce qu’elle aimait, elle, c’était la vie calme et heureuse qu’on vivait, là-bas. Elle avait même réussi à convaincre Ilia D’Hombre, la sœur d’Edward, à passer l’été ici, avec ses enfants. Edward n’en était que plus heureux. Il sentait que ces vacances aidaient sa sœur, toujours trop stressée. Il avait la sensation qu’elle était de nouveau sa gentille grande-sœur, près de lui, comme avant.
    A vingt-huit ans, il connut la plus grande peine de sa vie. Il faisait beau, il faisait chaud, sa femme était sortie, avec sa fille, Nora et des enfants du pensionnat. Ils étaient partis pour faire une superbe randonnée. Mais Albin avait trébuché, dans cette montagne escarpée. Anastasia avait voulu prendre sa main pour l’aider mais il avait si peur… Son pouvoir s’est détaché de lui-même, dans la surprise. Edward était dans la courre, à regarder jouer sa petite Mollie et sa mère. Il était serein. Pourtant, pas si loin, dans la montagne, sa femme de sacrifiait pour un enfant en danger, pour le pauvre Albin et tout ses petits camarades. Ils sont tombés. Elle les avait poussés, tous, dans une pente tortueuse mais assez sécurisée pour elle… elle n’a pas eu le temps de les rejoindre… le rocher l’a frappée à la tête. « Elle n’a pas souffert », qu’ils ont dit. Helena a perdu connaissance presque trois jours. Albin a perdu l’usage de la parole, sous le choc. Simon a perdu un œil. Clara s’est cassé des os et s’est fait plusieurs éraflures. Jane a failli mourir du choc de la chute. Nora n’a eu que quelques blessures superficielles, mais a subi un énorme choc émotionnel. Edward s’est retrouvé, en une seconde, sans femme. Dévasté, il ne savait que faire. Après avoir retrouvé sa sœur, il appela la famille d’Anasasia : ils devaient savoir.
    Peu de temps après, Ilia dut repartir à Paris et Charlotte DuLac arriva pour l’aider à prendre soin de sa précieuse Helena. Le temps passa et, lentement, pas à pas, chacun se remit, comme il pouvait, de l’accident dans la montagne. Charlotte reprit le restaurant d’Anastasia. Elle finit même par reprendre Helena, à mi-temps, pour laisser du temps à Edward, pour l’aider.

H.R.P.

  • Genre : Hhh…
  • Pseudo/ Prénom d'usage : Hhh…
  • Age : Hhh…
  • Vos passions : Hhh…
  • Comment avez-vous connu le forum ? Hhh…
  • Une suggestion ? Hhh…
  • Le petit mot de la fin : Hhh…

avatar
Destin
Administrateur
Administrateur

Messages : 169
Points : 2515
Date d'inscription : 11/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://la-voix-des-dolorey.forumactif.com/f81-bloc-du-destin

Revenir en haut Aller en bas

Ses RP

Message par Destin le Lun 25 Juin - 19:58




Edward D’Hombre


RPs en cours

Le Rendez-vous avec Eloane Lesoi et Mollie Parker
✹ [url=#]RP 2[/url] avec ...
✹ [url=#]RP 3[/url] avec ...
✹ [url=#]RP 4[/url] avec ...
✹ [url=#]RP 5[/url] avec ...
✹ [url=#]RP 6[/url] avec ...


RPs terminés

✹ [url=#]RP 1[/url] avec ...
✹ [url=#]RP 1[/url] avec ...
✹ [url=#]RP 1[/url] avec ...
✹ [url=#]RP 1[/url] avec ...
✹ [url=#]RP 1[/url] avec ...
✹ [url=#]RP 1[/url] avec ...

codage par LaxBilly

avatar
Destin
Administrateur
Administrateur

Messages : 169
Points : 2515
Date d'inscription : 11/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://la-voix-des-dolorey.forumactif.com/f81-bloc-du-destin

Revenir en haut Aller en bas

Ses Liens

Message par Destin le Lun 25 Juin - 20:03






D’Hombre Helena
Fille
Helena est la fille du premier marriage d’Edward, avec Anastasia. Il l’a toujours considérée comme l’enfant de l’amour, son bien le plus précieux. Il l’aime du fond de son coeur et plus encore.

Parker Mollie
Fille de coeur
Mollie est une jeune fille adorable et un peu sotte. Elle joue le role de l’assistante d’Edward pour justifier le fait d’être présente à ses entretients et aussi pour justifier qu’elle ne paie pas le pensionnat, malgré la richesse indéniable de sa famille, sa richesse. Elle a malheureusement perdu toute sa famille dans d’affreuses circonstances, si bien qu’il ne lui reste que Dorothé, sa grand-mère.

McRend Nora
Amie de la famille
Nora est et a toujours été la meilleure amie d’Helena. Elle subit malheureusement sa mauvaise reputation, due à son pouvoir qu’elle n’a pas su cacher. Edward l’aide comme il peut, se sentant coupable d’avoir laisse périr sa mère alors qu’elle n’était qu’un petit bébé.

D’Hombre Ilia
Grande-Soeur
Ilia a toujours été sa grande soeur parfait, son ideal. Elle passe la majorité de sa vie à Paris mais vient tout de même lui rendre visite à Sainte Rosalie de temps en temps.

DuLac Charlotte
Belle-Soeur
Charlotte et Edward se sont rencontré dans une patinoire de Paris, par hasard, il y a des années. Pourtant, elle n’est entrée dans sa vie qu’il y a 6 ans, à la mort de son épouse. Elle a alors pris en charge le restaurant d’Anastasia et une partie de l’éducation d’Helena, alors qu’elle n’était elle-même qu’une enfant. Edward a beaucoup de respect et d’affection pour elle.

Thalos Tintallë
Employée
Tintallë a été pensionnaire à Saint François. Elle n’avait pas les moyens de se le payer, alors Edward lui a offert sa bonne grâce pour la faire entrer gratuitement. Elle le paye maintenant régulièrement pour le rembourser. Elle est aussi bénévole, à croire que ce petit havre de paix lui manquait en quelque sorte.

Bijoutier Jeremiah
Partenaire
Jeremiah est inscrit dans le même club de patinage qu'Edward. Il est aussi vendeur à l'épicerie locale. Edward s'entend vraiment bien avec lui. Il ne sait pas encore trop pourquoi, mais il se sent apaisé avec lui, et incroyablement proche de lui.

Centenaire Simon
Pensionnaire
Simon a été inscrit au pensionnat à cinq ans. Depuis, il n'a pu voir ses parents que cinq fois, lors d'un week end où ils ont trouvé le temps de faire escale. Il les a tous les deux perdus à huit ans, et Edward a, évidemment, décidé de le garder gratuitement. Il a hérité de toute leur fortune, qu'il ne touchera qu'à sa majorité. Malgré son apparence de jeune adulte, il a le même âge qu'Helena. Il était présent à la mort d'Anastasia, l'accident lui a coûté un œil et, surtout, le rôle de responsable aux yeux de beaucoup. Pour Edward, ça n'a jamais été de sa faute.

DeLameyth Damien
Locataire
Damien est le meilleur ami de Charlotte, alors c'était une évidence pour lui de venir s'installer. Il a hérité des sales habitudes de sa famille, et Edward l'évite autant qu'il le peut, de peur de créer un incident à l'échelle des grandes familles. Il a cependant un grand respect pour lui et reste indulgent s'il rencontre des difficultés pour payer chacun de ses loyers. Il est un mystère complet pour Edward.

Umus Pierra
Connaissance
Pierra est une jeune fille du même âge qu'Helena. Elle a une situation très difficile est n'est pas née à Sainte Rosalie. Edward a aidé madame Umus, sa mère, à cacher leur histoire à tout le monde. La fille est quelqu'un de bien, selon Edward. Il pense qu'elle poura devenir une très belle personne et est déjà près à l'accueillir au pensionnat, si sa situation devenait plus particulière.

Jacot-Descombes
Jean-Jacques
Pensionnaire
Les Jacot-Descombes ont toujours été des gens très étrange pour Edward. Ils ont laissé le petit au pensionnat après les fêtes de fin année, alors qu'il avait six ans. Il est venu accompagné de Sonia, son amie d'enfance. Elle est partie plus tôt que lui... il a toujours été un petit garçon sage, talentueux, créatif et investis. Il est allé jusqu'à demander à Edward d'envoyer quelqu'un chercher une amie dans une drôle de situation. Sans lui, Tintallë n'habiterait pas Sainte Rosalie. Il est très mature pour son âge et rêve de grandeur.

Scrope Sylvelie
Locataire
Sylvelie travaillait pour le père d'Edward avant même qu'il n'ai conscience qu'elle n'était pas une D'Hombre. Elle y était destiné, dés sa naissance. Edward a toujours été agréablement surpris et touché par sa gentillesse et sa bonté profonde. C'est tout naturellement qu'il l'a conseillée à son père pour s'occuper de Saint François. C'est aussi tout naturellement qu'il lui en a confié les rennes principales. Elle a toujours été un modèle pour lui et il ne sait lui refuser quoi que ce soit tant il éprouve de la tendresse à son égard.

Milan Raphaël
Ami
Raphaël a été la première personne non cisgenre qu'Edward a rencontré. A l'époque, elle était trop jeune à son goût pour subir ce qu'elle subissait. Il a compris naturellement, il l'a invité à rejoindre Sainte Rosalie. Camile l'a rejoint l'année suivante, attirée par les réseaux sociaux. Il la soutenait depuis le net. Edward a été un très bon ami à eux et les a logé à Saint François jusqu'à ce qu'ils puissent s'envoler. Il a toujours aidé Raphaël quand elle le demandait. Il lui a trouvé son travail de plongeuse, puis son travail de serveuse, son apprentissage de bouchère, puis l'a aidé à l'abandonner, à trouver des petits boulots. Il l'a soutenue quand elle a voulu devenir assistante vétérinaire et lui a trouvé une autre formation, lui a fourni une autre chance, un autre emploi. Il aime penser qu'elle est épanouie grâce à lui.

Nuance Camile
Ami
Camile a toujours eu une vie difficile. Yel a été placé en famille d'accueil très jeune. Sa différence a provoqué des rejets. Heureusement, il a réussi à se faire un ami : Raphaël. Yel est devenu son ami. Ensemble, ils pouvaient échanger leurs problèmes, leur souffrance. Alors, quand Raphaël a pu fuir sa famille et trouver refuge avec Edward, Camile n'a pas hésité à demander s'il pouvait aussi en avoir une. Les marques sur son corps étaient son plus grands argument. Edward l'a recueilli à bras ouvert, l'a formé à la vie, du mieux qu'il pouvait. Il lui a trouvé des formations, des travails autant qu'il en perdait. Il l'a aidé, pas à pas, à s'intégrer. Enfin, il lui a trouvé cette place merveilleuse, dans ce bel appartement en collocation. C'est naturellement qu'il a invité Raphaël à quitter son studio chez les D'Hombre pour venir vivre avec yel. Ils sont si adorables, ensembles...

Zulian Ileana
Locataire
Ileana est membre d'une grande famille italienne, elle a hérité de leur rigueur mais elle sort du lot. Elle a choisis Sainte Rosalie pour y faire son nid. Et, plus encore que d'avoir choisis Sainte Rosalie, elle est devenue la voisine de Charlotte et d'Helena. C'est une femme forte et libre, fière de sa différence.

Lesoi Eloane
Pensionnaire
Eloane est une sans domicile fixe, délinquante récidiviste, meurtrière en série et sans identité réelle depuis la déclaration de sa mort. Cependant, Edward s'est pris d'affection pour elle et tentera de l'aider, du mieux qu'il pourra. Il compte l'inscrire à Saint François pour la faire devenir quelqu'un de bien, il y croit.

Carton Dylan
Co-Citoyen
Dylan est un adolescent idiot comme on en trouve par milliers. Il trouve très amusant de se moquer de Nora, et Edward laisse courir. Dans quelques années, le petit pourra voter aussi. Surtout, il est né à Sainte Rosalie, et ça lui confère une place particulière dans le cœur du maire. Edward espèce cependant qu'il n'aura jamais l'audace de s'en prendre à Helena, faute de quoi il serait dans de beaux draps.

Jacot-Descombes
Anne-Coralie
Connaissance
Annie est la petite-soeur biologique de Jean-Jacques. Elle ne vit pas à Sainte Rosalie mais y passe beaucoup de temps, dans l'appartement des Isella, pour rendre visite à son frère ainé. Elle n'a pas encore étudié au pensionnat mais n'a de cesse de répéter à Edward qu'elle y entrerait, si seulement sa mère était d'accord de laisser partir son deuxième enfant. Edward la trouve pleine d'énergie et intéressante. Il aimerait pouvoir l'observer au pensionnat, l'étudier. Il a toujours eu une curiosité presque malsaine pour les Jacot-Descombes...

MARSHAL Dorothée
Amie
Dorothée est une riche propriétaire. Elle est amie avec Edward depuis des années. Tout le monde la voit comme la future belle-mère d’Helena. En réalité, elle travaille chez Accessoires D’Hombre, en tant que styliste.

Garnier Joshua
Employé
Joshua est bénévole à Saint François. En fait, il se dit bénévole, mais n’a pas le choix. Ses parents le forcent à le faire, faute de quoi ils arrêtent de payer le loyer à Edward.

Splinter Avril
Locataire
Avril est l’une des nombreuses personnes à profiter des logements que possède Edward. Elle est en collocation avec Jeremiah, Tintallë, Camille et Raphaëlle.

Glowood Théodore
Neveu
Théodore est le fils d’Ilia. Il passe à Sainte Rosalie quand elle vient. C’est un bon garçon, au dépit de son langage et de son attitude. Il est très proche d’Helena et, en cela, Edward l’envie beaucoup.

Glowood Cindy
Nièce
Cindy est la fille d’Ilia. Très timide, elle sort rarement, bien qu’elle suive sa mère et son frère dans tous leurs déplacement. Elle se montre toujours très craintive quand son père est dans les parage. Edward la soupçonne de subir de mauvais traitements, mais n’ose rien dire à sa sœur.

Python Kate
Amie
Kate travaille comme serveuse au Paisible. C’est aussi une grande amie de Loïs, le cuisinier, et de Charlotte. C’est une femme ouverte, extravertie et pleine de joie de vivre. Avec Edward, elle doit être de ceux ayant le plus d’amis à Sainte Rosalie.

Tulipe Marion
Connaissance
Marion habite Sainte Rosalie et a le même âge qu’Helena.

LeParc Perle
Locataire
Nombreux sont ceux qualifiant Perle de “née de rien”. Mais pas Edward. Il la voit comme une femme qui a su s’imposer dans la haute, à l’aide de son astucieux mariage avec les LeParc. Il s’amuse souvent de voir que l’Eminente famille a laissé ses principes ternir leur réputation en laissant une jeune femme d’une famille ordinaire s’associer à eux.

Whispers Sally
Pensionnaire
Shirley, la tante de Sally, est une amie d’Edward. Les Whispers sont amis avec les D’Hombre depuis des générations, en fait. Alors, quand Shirley a eu besoin d’aide pour se débarrasser temporairement du poids que représentait Sally, il a immédiatement accepté. Et voilà que le poids de Shirley est devenu le sien.

Mars Bélinda
Locataire
Bélinda habite dans une jolie maison de banlieue, seule. Elle souhaite y installer toute une famille, plus tard. Pour le moment, l’ancienne pensionnaire est serveuse au Paisible. Elle n’a de cesse de remercier Edward pour ce poste.

Brise Viviane
Connaissance
Viviane a le même âge qu’Helena et vit à Sainte Rosalie. Elle est au lycée Lavoisier.

Lafont Loïs
Connaissance
Loïs est cuisinier au paisible et ami de Charlotte. Dans son temps libre, il aime répandre tout un tas de rumeur sur tous le monde. Ça a le don d’énerver Edward. Mais, puisqu’il arrive souvent que ses rumeurs, soi-disant innocentes, amusent Helena, il laisse couler.
codage par LaxBilly.
avatar
Destin
Administrateur
Administrateur

Messages : 169
Points : 2515
Date d'inscription : 11/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://la-voix-des-dolorey.forumactif.com/f81-bloc-du-destin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edward D'Hombre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum